Travail & fortes chaleurs : mesures de prévention pour un bel été !

Le Code du Travail ne définit pas une température maximale au-delà de laquelle il est interdit de travailler.

Pour autant, le risque lié aux fortes chaleurs existe. Au-delà de 30°C pour une activité sédentaire et 28°C pour un travail physique, la chaleur peut constituer un risque pour les travailleurs.

Il peut donc être nécessaire de revoir l’organisation du travail au sein de votre entreprise pour veiller à la santé et à la sécurité de ses salariés.

  • Vous êtes employeur et vous vous demandez quelles mesures mettre en œuvre en cas de fortes chaleurs ?
  • Vous travaillez par fortes chaleurs ? Quelles sont les recommandations qui permettent de limiter les effets sur votre santé ?
Le Ministère du travail met à la disposition des employeurs et des travailleurs un kit de communication afin d’informer, sensibiliser et prévenir sur les risques liés aux fortes chaleurs :
Prenez également connaissance des messages et supports diffusés sur le site de l’INRS :
  • Travail lors de périodes de fortes chaleurs : ayez les bons réflexes
    • Lors de journées de chaleur intense, l’organisme des travailleurs est fortement sollicité. Le dépliant en lien décrit les signaux d’alerte, et prodigue conseils et bons réflexes pour se protéger.
  • Travail par fortes chaleurs. Comment agir ?
    • Le travail lors de fortes chaleurs, particulièrement à l’extérieur, peut être à l’origine de troubles pour la santé, voire d’accidents du travail dont certains peuvent être mortels.Ces risques professionnels doivent être pris en compte dans le document unique et l’organisation du travail doit être adaptée en conséquence.
      Le guide en lien fournit aux managers (chefs d’entreprise, encadrement intermédiaire, DRH) des conseils pour agir en prévention : se préparer en amont, organiser le travail, aménager les postes de travail, former et sensibiliser les travailleurs.